La vie privée d’un planteur à Ceylan – Sri Lanka


J’ai beaucoup apprécié l’accueil franc et sincère du surintendant de Shawlands lors de ma visite dans cette plantation qu’il dirige. Shawlands est situé à Ceylan, dans la région de l’Uva, à l’est de l’île, à environ 8 heures de route de Colombo. Monsieur P., jovial et sympathique, s’occupe des 290 hectares plantés de thé que compte la plantation de Shawlands.
C’est une des meilleures plantations d’Uva.

Thé noir Japon aspect sec

Il vit seul dans le bungalow dédié au superintendant, qui date de l’époque des Anglais et qui ne compte pas moins de 20 pièces ! 4 personnes sont chargées de son bien-être et de sa sécurité : un gardien, un jardinier, un cuisinier et un homme de ménage. La maison est désuète, les pièces sont vastes, avec des meubles anglais d’une autre époque. Très peu de décoration, très peu de tableaux sur les murs.
Chaque chambre a un très grand lit, « kingsbed », une coiffeuse dont glace contribue à agrandir la pièce, un fauteuil recouvert d’un tissus à grosses fleurs un peu fané sans oublier une cheminée au pourtour fait de carreaux à motif de fleurs, en faïence et en relief.

Thé noir Japon aspect sec

Monsieur P. avoue se sentir un peu seul. Bien sûr, son travail le passionne, il est très occupé mais sa famille lui manque. Sa femme et son fils de 7 ans sont restés à Colombo pour des raisons de scolarité. Une fois par mois, il va passer le week-end à Colombo près d’eux. Sa seule distraction est la réunion avec les planteurs du coin, le mercredi soir. Ils se retrouvent au Club de Bandarawella, la « ville » la plus proche. La motivation et l’envie de rompre la solitude doivent être fortes, car il faut compter 2h30 de route à l’aller (pour faire la soixantaine de kilomètres qui séparent Shawlands de Bandarawella) et donc 2h30 au retour.
La route est chaotique, étroite et pleine de nid de poules. Par précaution, Monsieur P. part toujours avec son chauffeur… La situation de Monsieur P. n’est pas exceptionnelle et ce choix de vivre loin de sa famille vient de la localisation et de l’isolement de la plantation qu’il dirige.
Shawlands est « au milieu de nulle part ». Les infrastructures sont inexistantes. La vie privée des planteurs dépend beaucoup de leur « mutation », mais l’isolement est quand même souvent une grande constante que cela soit en Inde ou à Ceylan. Il reste à souhaiter à Monsieur P. que la voiture ne tombe pas en panne pour lui permettre de rencontrer encore longtemps ses amis au club.

Thé noir Japon aspect sec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *