Le thé blanc du Kenya


Connaissez vous le thé blanc du Kenya ?
Le Kenya est un grand pays producteur de thé assez peu connu en France Cela vient du fait que la majeure partie de sa production est adaptée à la fabrication de thés en sachets.

Il y a néanmoins quelques plantations qui TRES occasionnellement produisent des thés spécifiques. C’est le cas de la plantation de LESLA. C’est une des meilleures plantation du district de Tinderet, située à l’est du rif qui compte 700 hectares plantés en thé. Le jardin fut commencé en 1956. Au mois de mai et d’avril certaines plantations comme Lesla, décident de produire du thé de manière orthodoxe.
Cela correspond à la saison sèche, après ils rebasculeront sur une production CTC pour la demande mondiale de thés en sachets. J’ai eu la chance de déguster 2 thés blancs de Lesla.

Thé noir Japon aspect sec

Vous pouvez voir comme les feuilles sont belles et régulières, observez sur le rebord de la tasse comme la cueillette du pekoe et de la première feuille sont bien respectés. La liqueur est douce, velouté, d’un jaune très pâle.
La quantité offerte aujourd’hui est de 140 kg. Peut être y aura t-il une deuxième fabrication de ce thé blanc, mais en tout état de cause la quantité totale annuelle, pour la demande mondiale, ne dépassera pas 300 kg, grand maximum.

Thé noir Japon aspect sec

Ce « Pai mu tan » kenyan a une tasse orangée clair et pas mal de corps pour un thé blanc. Une petite pointe eucalyptus s’exprime sur l’arrière goût. Cela vient des eucalyptus plantés un peu partout sur la plantation. La quantité offerte aujourd’hui est de 200 kg.
Y’en aura t-il d’autres ? Il est intéressant de voir que ces deux thés sont mentionnés comme étant sans pesticides.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *