Darjeeling et Terai 1ère récolte


L’année n’a pas été bonne en terme de quantité. La sécheresse a persistante a fait chuter la production de Darjeeling qui est passée de 1.6 million de Kg à 1.million. Par contre, la qualité a été au rendez vous.

Ci dessous 3 Darjeeling vendus à des prix très élevés.

En partant de la gauche :

Darjeeling Seeyok DJ 3 : liqueur ample, vive, longue en bouche et très aromatique où fleurs et note verte se marient à merveille. Peu d’astringence.

Darjeeling Thurbo DJ55 : Attaque fruitée et légèrement florale, très agréable et facile à boire, sans astringence.

Darjeeling Margaret’s Hope DJ 20 : Expression quelque peu minérale, sans amertume, un peu court en bouche.

Darjeeling 1

Le Terai est la région occidentale située au bas des montagnes himalayennes partagée entre le Népal et l’Inde. Terai produit environ 80 .000 tonnes de thé et compte une soixantaine de plantations de plus de 10 hectares. Ses thés suivent le même calendrier de récolte qu’en Darjeeling, à savoir 3 saisons gustativement très marquées et très différentes les unes des autres.

La première récolte est appréciée pour sa tasse facile et son prix abordable.

En partant de la gauche

Marionbarie EX 4 : du corps et peu d’astringence pour ce thé aux accents un peu grillé

Marionbarie EX 5 : bonne tenue de tasse où transparait une toute petite note mentholée, très facile à boire. Une bonne introduction aux thés de 1ère récolte.

Darjeeling 2

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *