Encore un beau Darjeeling Arya Ruby 2016


En Darjeeling, il y a quelques jours encore, j’ai pu déguster les thés d’automne 2016. Cette année, la pluie qui a affecté la région en octobre, a retardé la production des Darjeeling d’automne. Une fois le soleil et la chaleur revenus, début novembre, le gros de la fabrication a pu démarrer.

Même si la cueillette et production de thé sont quasiment continues pendant presque 9 mois en Darjeeling, ceux que l’on appelle ”  « Darjeeling d’automne » ou « 3ème récolte »” commencent habituellement dés la fin de la mousson, soit de mi-septembre à mi- novembre, quand les théiers reçoivent à nouveau un ensoleillement continu, que la température du jour est élevée et les nuits fraiches. La liqueur a alors une belle couleur orangée et des nuances fruitées-fleuries.

J’ai particulièrement apprécié le thé noir, fraichement produit, de la plantation d’Arya surnommé Ruby. Dans ce jardin, tous les types de thé se référent à une pierre précieuse ou semi-précieuse (émeraude pour le thé vert, perle pour le thé blanc et topaze pour le oolong).

Même si la qualité des thés de cette plantation renommée n’est plus à faire, il est toujours intéressant de souligner certaines spécificités.

Une de ses particularités ne vient pas que du fait qu’elle soit plantée de China jâts, c’est le dénominateur commun de la majorité des jardins en Darjeeling, mais de la présence importante du cultivar « RR » dont l’abréviation fait référence au clone Runglee Rungliot élaboré dans le jardin éponyme. C’est lui, allié à un savoir faire réel, qui donnera au thé ses notes si particulières d’agrumes.

Les feuilles sèches sont longues, stylées, parfois « curly », parsemées de tips argentés, ce qui lui donne un aspect sec à 3 couleurs. L’odeur est fraiche, aérienne, légèrement piquante, zestée.

arya-autumn-2016-dry
L’infusion est légère délicate, sucrée et fraiche. Les feuilles sont bien déroulées dans des tons fauves et parfois vert argenté.
infus-arya-autumn-2016

La liqueur, de couleur orangée, a une bonne tenue en bouche. Pleine, fine, sans aucune amertume ni astringence, elle exprime des notes délicatement fruitée et végétale en même temps pour terminer par une pointe citronnée. Une agréable sensation de fraicheur accompagne toute la dégustation.liqu-arya-autumn-2016

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *