On n’arrête pas le progrès !


Un anglais, Joshua Renouf, vient d’inventer un nouveau concept de réveil matin : le «  Barisieur  ». C’est lui qui, désormais va préparer notre thé (ou café).

Unknown

Ce monsieur, que je ne connais pas, a sûrement un grand sens du confort, du pratique, de l’organisation voire de la rationalisation des tâches !

Pour celui qui a toujours rêvé de s’éveiller et de pouvoir presque simultanément savourer son thé (ou son café), chaud et fraîchement infusé dans son lit, c’est maintenant possible.

Unknown-1

Outre que ce nouveau réveil révolutionnaire sonnera toujours à l’heure programmée, il vous offre, en plus, tous les services d’une théière électrique. Le concept est simple : le soir avant de vous coucher, remplissez d’eau le réceptacle, mettez le thé (ou le café) dans l’entonnoir et endormez vous sereinement. A l’heure dite, vous serez réveillé et votre thé sera chaud et prêt à être bu.

Côté technique : l’eau bout grâce à une table à induction qui chauffe la base du réservoir à eau en acier inoxydable. La pression de la vapeur produite force l’eau hors de sa cuve qui remonte dans le filtre et se déverse sur le thé (ou le café). Un compartiment pour le lait est aussi prévu tout comme l’emplacement du sucre.

Je n’ai pas testé le « Barisieur » et ne sais donc pas comment s’exprime le goût du thé. Mais, comme pour toutes les théières électriques, se pose la question du temps d’infusion, élément essentiel pour la saveur du thé. Ce temps, que tous les professionnels du thé inlassablement se plaisent à rappeler en fonction des types de thé, est quasiment inexistant dans ces appareils. Même chose pour l’infusion proprement dite, c’est-à-dire le contact des feuilles de thé avec l’eau, ici plus que restreint.

C’est le côté sensoriel et bien-être que Joshua Renouf met en avant en insistant sur le fait que, grâce à son « Barisieur », nos cinq sens sont stimulés de manière bénéfique dès le matin :

  • l’ouïe par le son de l’eau qui coule
  • la vue en regardant le transport de l’eau dans le filtre
  • l’odeur incontestable surtout en terme de thé aromatisé ou de café
  • le goût : en dégustant son breuvage préféré le matin
  • le toucher : par le contact avec les boutons et l’ensemble de la machine

Pour lui, cet éveil sensoriel matinal répercuterait un bien-être tout au long de la journée.

Autre possibilité d’utilisation : au bureau !

images

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *