Encore un blog sur le thé, mais pour quoi faire ?


On trouve déjà tout sur internet !

Longtemps, je me suis interrogée.

Écrire sur quoi, écrire pourquoi ? Mon métier pour original et « confidentiel » qu’il soit, ne m’apparaissait pas comme être un socle qui me permettait et m’autorisait à raconter…des séquences de vie éparpillées dans différents pays, des anecdotes, des changements, des idées préconçues, des à priori, des coups de cœur, des difficultés de la création…

Mais oui ! Et si c’était tout cela, qui allait, en vrac et dans le désordre, intéresser toute personne ayant un intérêt quelconque pour le thé, qu’il soit littéraire, historique, actuel, dégusté, bu occasionnellement, commercial, philosophique…?

C’est l’aventure à tenter.
Essayer de sortir des sentiers battus, de rendre proche de nous ce monde du thé, qui parfois, à cause d’écrits trop souvent figés, nous le rend si lointain et si déconnecté de la réalité, que j’ai l’impression que les théiers poussent sur Mars ….
Témoigner des changements d’état d’esprit, de méthodes de suivi, de ces plantations, ces entreprises à l’éthique responsable.
Bref essayer d’être, en toute modestie, un trait d’union entre eux et nous.
Peut- être y -a -t- il aussi matière à parler du métier de tea blender, cet auteur de thé à valeur d’écrivain qui écrit et compose un nouveau goût ???

A l’image de la graine du théier, qui deviendra feuilles, ce blog est une invitation à écouter le bruit particulier… du thé.

Brigitte